épicondylite

douleur epicondylite coude

Une épicondylite se manifeste par une douleur sur l’extérieur du coude apparait au cours d’une activité physique ou de gestes répétés.

Elle affecte le tendon d’insertion proximal des muscles extenseurs du poignet.

D’apparition très fréquente au tennis on la dénomme aussi « Tennis Elbow » mais elle peut aussi se déclencher à l’escalade, au tir à l’arc, chez les guitaristes ou encore lors de gestes répétitifs tels que le bricolage avec un tournevis.

Elle rentre dans la catégorie des tendinites du coude apparaissant lors du mouvement du poignet, augmentant pendant l’activité et diminuant au repos.

Les causes sont multifactorielles allant du blocage du poignet à l’alimentation ou encore à la ré-évaluation de la gestuelle sportive.

Rassurez-vous pour soulager une épicondylite un traitement combinant ostéopathie et kinésithérapie est très efficace.

Grâce à notre réseau vous pouvez trouver 7 jours sur jours un ostéopathe spécialisé des douleurs au coude.

Symptômes d’une épicondylite

Elle se manifeste principalement par des douleurs sur l’extérieur du coude présentent lors d’une activité sportive ou de gestes répétés.

Les symptômes d’une épicondylite sont :

  • Douleur de la face externe du coude
  • Sensation de brûlure pouvant se diffuser sur l’avant bras pouvant aller jusqu’au poignet
  • Douleur en fléchissant le poignet
  • Léger gonflement en regard de la tête radiale
  • Douleur à la palpation de la partie externe du coude
  • L’apparition des symptômes est généralement progressive pour devenir de plus en plus fréquente
  • Douleur à l’extension contrariée du poignet

À l’examen clinique, le diagnostic est validé par la douleur à la palpation, à l’étirement des extenseurs du poignet et à leurs contractions contre résistance.

L’examen de choix pour confirmer le diagnostic est l’échographie.

Causes d’épicondylite

Une épicondylite peut se déclencher suite à des gestes répétés lors d’une activité sportive ou professionnelle.

De plus les facteurs alimentaires, le manque d’hydratation, la gestuelle sportive ou les gestes professionnels sont à étudier.

Facteurs sportifs

Tout d’abord le manque d’échauffement comme pour toute pratique sportive est préjudiciable.

De plus une activité augmentée de manière importante pendant une courte période peut également être un facteur déclenchant.

épicondylite tennis elbow

Le tennis étant très fréquemment pourvoyeur de ces douleurs, nous allons prendre ici l’exemple des facteurs favorisant l’apparition d’épicondylite au tennis :

  • Raquette trop lourde ou mal équilibrée
  • Manche de grosseur inadaptée
  • Tension excessive
  • Raquette trop dure
  • Revers coude trop tendu
  • Mauvaise technique au service

Cause mécanique

Sur le plan mécanique, plusieurs éléments sont à mettre en évidence.

L’examen ostéopathique permet d’évaluer toutes les zones susceptibles de créer une contrainte mécanique sur votre coude.

L’ostéopathe va donc s’attarder sur l’examen du rachis cervico-dorsal, de l’épaule, du coude et du poignet.

Blocage cervicale

Les cervicales contrôlent la motricité et la sensibilité du coude par l’intermédiaire du nerf radial.

Il est issu classiquement des branches postérieures des racines C6-C7-C8, parfois D1 et C5.

Il descend le long du bord latéral de l’aisselle sur le bord interne de l’humérus. Avant d’atteindre la gouttière humérale, il donne à la partie basse du creux axillaire des branches pour le triceps.

Source : https://www.edimark.fr

C’est pour cette raison qu’un blocage cervical peut induire une altération du contrôle moteur des extenseurs du poignet et par la suite être source d’une épicondylite.

Vous pouvez découvrir comment se déroule le traitement des cervicales en ostéopathie sur notre site :

Décentrage de l’épaule

Comme nous l’avons décrit dans notre article sur les douleurs d’épaule, une altération de la mobilité de l’épaule est facilement pourvoyeuse de tendinite.

En effet, si l’épaule est décentrée vers le haut ou vers l’avant, le mouvement d’élévation latérale du bras devient très contraignant pour le corps.

Donc pour chaque geste d’élévation latérale du bras, le corps va devoir compenser pour éviter les contraintes au niveau de l’épaule.

De ce fait, notamment sur les sports de raquette, la compensation sera soit au niveau des cervicales soit au niveau du coude, c’est ce qui induit l’apparition de tendinite au coude ou de douleur cervicale.

Blocage du coude

Dans ce cas les choses paraissent évidentes; si le coude est bloqué, il peut être source d’une épicondylite locale.

Les articulations principalement concernées sont dans ce cas l’huméro-radiale et la radio-cubitale supérieure.

anatomie coude

Verrouillage du poignet

Le poignet est une des articulations analysée en priorité par l’ostéopathe en cas d’épicondylite.

En effet un blocage du poignet, notamment en flexion induit une hyper-sollicitation des extenseurs du poignet.

Les extenseurs sont dans ce cas très sollicités en phase d’allongement maximal (flexion du poignet) et vont devoir fournir une force considérable pour ramener le poignet au neutre ou en extension.

C’est ce facteur qui est la cause principale des épicondylites.

Facteurs alimentaires

Vous pouvez retrouver dans nos articles toutes les causes alimentaires de tendinite :

Si vous avez besoin de conseils alimentaires n’hésitez pas à contacter notre équipe :

Traitement d’une épicondylite

Que faire pour soulager la douleur ?

Pour soulager une épicondylite il y a tous les facteurs cités ci-dessus à prendre en compte.

De plus nous vous conseillons de compléter votre prise en charge par :

  • Une consultation d’ostéopathie pour analyser l’ensemble des contraintes corporelles s’exerçant sur le coude
  • Plusieurs séances de kinésithérapie pour soulager localement votre douleur

Traitement ostéopathique

Logiquement par rapport à tout ce que nous avons évoqué l’ostéopathe va donc faire une analyse précise de :

  • La mécanique cervicale
  • La mobilité de l’épaule
  • L’articulation du coude
  • La cinétique du poignet

Le traitement s’appuie sur l’utilisation de techniques articulaires, musculaires ou myo-fasciales sur l’ensemble de la chaine du bras et de l’épaule.

Une à deux séances sont à effectuer pour soigner efficacement une épicondylite.

Traitement kinésithérapie

Le traitement d’une épicondylite en kinésithérapie est quant à lui local mais peut inclure un travail sur le poignet via des contractions excentriques sur les extenseurs.

De plus il effectuera des massages transverses profonds, de l’ultrasonothérapie, des ondes de choc et de la diélectrolyse.

La pose d’une contention peut aussi être à envisager.

N.B : les personnes hyperlaxes sont souvent sujettes au épicondylite, dans ce cas le renforcement est à envisager en priorité !

Vous retrouverez 7 jours sur 7 un ostéopathe spécialisé et disponible sur notre site :