Tendinite et ostéopathie

 

Une tendinite est une inflammation de la partie du muscle qui s’insère sur l’os, on parle également d’enthésopathie d’insertion.

Une tendinite est liée à une sursollicitation musculaire engendrée par des gestes répétés qui induisent un remaniement de l’insertion osseuse du muscle nommé le tendon.

La répétition des gestes, notamment dans le sport, provoque un remaniement du muscle qui cherche à se renforcer par une inflammation transitoire.

De plus, le sport induit des blocages articulaires qui, une fois fixés, intensifient l’inflammation et sont à l’origine de l’installation chronique de la douleur.

L’âge est aussi une facteur d’apparition de tendinite car la vascularisation du tendon diminue chez les séniors à l’origine de son enraidissement.

De plus, une alimentation déséquilibrée prédispose également aux tendinites chroniques par acidification corporelle.

De ce fait, pour soigner une tendinite, en plus d’un rééquilibrage alimentaire, d’une réadaptation de la gestuelle sportive, il est fondamental de consulter un kinésithérapeute et un ostéopathe spécialisé pour arrêter la douleur.

Vous pouvez trouver 7 jours sur 7 un ostéopathe spécialiste tendinite sur notre site au 01.88.32.06.75.

 

 

Voici une vidéo vous expliquant les causes d’une tendinite :

 

Les symptômes de tendinite

On se demande souvent comment savoir si on a une tendinite ?

Les symptômes d’une tendinite sont variés, la douleur peut être très invalidante, comme être assez supportable (stade peu évolué).

 

Les symptômes douloureux d’une tendinite :

  • Une douleur progressive apparaissant au début de l’activité puis gênant dans la vie quotidienne.
  • Une difficulté à bouger le membre concerné
  • Des possibles sensations de pertes de force dans le bras ou dans la jambe
  • Une douleur la nuit et au repos dans le cas d’une tendinite à un stade évolué (3 et 4)
  • Une possible sensation de raideur matinale liée à l’ankylose que crée l’inflammation
  • L’apparition de douleur en dormant sur le membre douloureux pour l’épaule et la hanche
  • Un gonflement, une petite déformation ou une petite boule douloureuse se formant sur le corps du tendon

 

Les symptômes cliniques de tendinite :

On parle de triade douloureuse :

  • Présence de douleur à l’étirement du tendon
  • Douleur à la contraction contrariée du muscle
  • Une douleur à la palpation du tendon et de son insertion

 

Stade d’évolution d’une tendinite

Il y a 4 stades d’évolution d’une tendinite, les stades 1 et 2 sont de bons pronostiques alors que les stades 3 et 4 sont plus difficiles à traiter.

  1. Douleur apparaissant après à l’activité et au repos (stade 1)
  2. Une douleur apparaissant au début de l’activité, diminuant après l’échauffement et réapparaissant après l’effort (stade 2)
  3. Douleur permanente au sport, ne cédant pas au repos et gênante dans la vie quotidienne (stade 3)
  4. Perforation du muscle avec perte de force et impossibilité à bouger le membre concerné

 

Les articulations sources de tendinite

De plus la douleur dépendra bien évidemment de l’articulation touchée :

 

Les examens médicaux pour confirmer le diagnostique

Les radiographies standards ne permettront pas d’affirmer le diagnostique. On peut éventuellement visualiser une petite calcification mais sans valeur absolue.

En revanche, l’échographie est un bon examen de diagnostique pour une tendinite. Les résultats sont en règle générale rapides et confirmeront la tendinite.

Vous pouvez également avoir à faire une IRM mais c’est généralement en cas de doute.

 

cause de tendinite

 

Les facteurs favorisant une tendinite

 

Les facteurs prédisposant à une tendinite :

Elle apparaît suite à des mouvements répétés liés au sport ou à l’activité professionnelle.

De plus, l’âge, la profession, les loisirs, les antécédents d’inflammations chroniques ou infections aigües sont des facteurs très importants.
Nous chercherons à savoir si le début est brutal ou progressif et si elle apparaît en journée ou la nuit.

Les facteurs qui déclenchent la douleur sont importants ainsi que la localisation (antérieure, postérieure, interne ou externe).

Un caractère primordial est le degré d’impotence fonctionnelle occasionnée par les symptômes de tendinite.

 

Qu’est ce qui provoque une tendinite ?

Cinq facteurs favorisent l’apparition d’une tendinite :

  1. Mécaniques : les gestes répétitifs, chez les sportifs (utilisant leur système musculo-squelettique en excès ou de façon inadaptée), dans le monde du travail (tendinite de l’épaule chez la coiffeuse par exemple) avec la répétition des gestes.
  2. Postural : un problème oculaire, d’occlusion dentaire ou des pieds peut favoriser l’apparition d’une tendinite.
  3. Infectieuses : infections dentaires (caries), sinusites chroniques.
  4. Alimentaires : manque d’hydratation, taux d’acide urique élevé
  5. Des mauvais étirements ou le manque d’étirement peut raidir le muscle et le tendon qui seront source d’inflammation.

Comment soigner une tendinite ?

On se demande souvent que faire pour une tendinite ?

Des éléments de réponse sont proposés dans notre article :

 

L’ostéopathie pour soigner une tendinite

Une thérapie de 1 à 2 séances d’ostéopathie complétée par de la rééducation proprioceptive chez votre kinésithérapeute est très efficace en cas de tendinite.

L’ostéopathe, travaillant sur la cause mécanique de votre douleur, évalue l’ensemble du corps incluant le bassin, les cervicales, le thorax, le coude et le poignet.

Car sauf traumatisme direct sur l’épaule, la douleur est liée à une mauvaise adaptation des éléments cités ci dessus aboutissant à la douleur.

Les manipulations ostéopathiques sont composées de techniques articulaires mais aussi de techniques musculaires et de techniques douces.

La guérison est entre 1 semaine et 3 mois, cela dépend de la rapidité et de la qualité de la prise en charge.

P.S : L’inflammation est source de douleurs chroniques, les manipulations par un ostéopathe spécialisé doivent donc être très fines et adaptées à la phase inflammatoire du tendon.

Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne 24h/24 avec un ostéopathe pour tendinite à Paris ou par téléphone au : 01.88.32.06.75.

 

douleurs du membre supérieur : ostéopathe

La kinésithérapie

La kinésithérapie est importante pour diminuer l’inflammation locale de la tendinite.

En effet, par le biais de techniques de rééducation active et vasculaires, l’efficacité de la kinésithérapie est prouvée depuis longtemps.

Le temps de traitement varie selon la zone et le stade de la lésion du muscle.

 

L’alimentation pour limiter l’apparition de tendinite

Comme nous l’avons vu plus haut, le manque d’hydratation ou le taux d’acide urique élevé favorise l’apparition de tendinopathie.

Il y a donc des aliments à éviter en prévention ou en cas d’installation de la tendinite :

  • alcool/café/thé,
  • produits laitiers,
  • boissons sucrées,
  • viandes rouges, charcuterie,
  • tomates, asperges,
  • fromages fermentés, gruyères.

En revanche l’huile de noix, les omégas 3 et 6 (saumon par exemple), les céréales complètes sont conseillées. 

 

Bien faire des étirements pour éviter l’apparition de tendinite

Comme nous l’avons vu dans notre article sur l’étirement, il existe différentes formes d’étirements qui sont à faire selon le moment de l’activité sportive.

Les étirements actifs plus ou moins proches de la session de sport, les étirements passifs à distance pour l’entretien et les étirements avec contraction pour gagner en mobilité.

 

Une réadaptation du geste sportif ou professionnel

Pour les sportifs, la réadaptation du geste est un élément crucial pour éviter l’apparition nouvelle de tendinite.

Cela ne signifie par que le geste est mauvais mais simplement qu’il est source de conflit articulaire et musculaire.

La preuve en ai, Novak Djokovic numéro 1 mondial au tennis a du récemment changer son geste au service pour une tendinite au coude récalcitrante.

 

L’infiltration pour diminuer l’inflammation

En cas d’échec du changement alimentaire, du geste sportif et des thérapies manuelles l’infiltration peut être envisagée.

L’injection locale d’anti-inflammatoire soulage rapidement la douleur mais le risque de récidive est fréquent.

 

L’opération

L’opération n’est conseillée qu’une fois que tous les éléments pré-cités ont échoué.

C’est la dernière étape pour soigner une tendinite, c’est efficace mais la rééducation est longue.

 

Les 5 éléments clefs de guérison d’une tendinite

En conclusion 5 éléments permettent de guérir une tendinite :

  1. Le repos (1 semaine à 3 mois),
  2. La prise en charge par un ostéopathe tendinite à Paris
  3. Une rééducation fonctionnelle par le kinésithérapeute (pour favoriser la cicatrisation du tendon et la reprise de l’activité sportive)
  4. La ré-équilibration alimentaire
  5. les médicaments type antalgiques et anti-inflammatoires

L’association de ces thérapies avec une régulation de votre alimentation vous aideront à guérir au plus vite.

Si vous avez des questions vous pouvez contacter un ostéopathe pour tendinite à Paris, nous serons ravis de vous aiguiller et de vous aider : 01.88.32.06.75.

Références :