Douleur au genou en sport

douleur de genou

Une douleur au genou en sport est très fréquente dans les activités telles que la course à pied, le football ou encore le vélo.

Le sport est source de douleurs traumatiques du genou telles que la rupture des ligaments croisés, les fractures, les entorses ou les lésions méniscales.

Sachez que ces douleurs sont, sauf en cas de traumatisme direct, adaptatives au pied, à la hanche ou au bassin.

De ce fait, si vous avez mal au genou durant le sport vous pouvez consulter un kinésithérapeute mais aussi un ostéopathe afin d’évaluer si la cause de votre douleur est liée au bassin, à la hanche ou au pied.

L’ostéopathie est relativement efficace sur les douleurs chroniques du genou, les douleurs musculaires inflammatoires mais aussi les douleurs rotuliennes.

Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne sur notre site ou joindre un ostéopathe du sport de notre réseau 7J/7 au 01.88.32.06.75.

Nous avons évoqué dans notre premier article les douleurs apparaissant dans la vie quotidienne et d’origine articulaire, nous évoquerons ici les problématiques d’origine inflammatoire liées aux activités sportives.

Voici une vidéo décrivant les douleurs que vous pouvez avoir sur le genou :

En effet les sports d’endurance par leurs contraintes de pression au sol sont à l’origine de nombreuses douleurs inflammatoires telles que le syndrome de l’essuie glace, la tendinite de la patte d’oie, périostite tibiale ou encore les douleurs de la rotule.

Ces douleurs peuvent se situer sur la face interne du genou ou la face externe mais aussi derrière la cuisse, devant sur la rotule ou à type de sensation de dérobement.

Elles peuvent être de causes musculaires (tendinite ou insuffisance musculaire), de causes osseuses (arthrose avec sensation de brûlure, périostite tibial) ou d’origine articulaire ( douleur de la rotule et méniscale).

Vous pouvez avoir mal au genou à la course ou simplement en marchant suite à une activité sportive.

Notre article décrit donc l’ensemble des douleurs de genou apparaissant au sport sans choc et les solutions pour y remédier.

Douleur externe du genou au sport

Une douleur sur l’extérieur du genou au sport peut être causé par un syndrome de l’essuie glace, la rotule ou ou douleur méniscale.

Syndrome de l’essuie glace

Le syndrome de l’essuie glace est très connu dans le monde de la course à pied, il est aussi appelé tendinite du tenseur du fascia-lata.

Il concerne la bandelette ilio-tibiale qui vient frotter contre les condyles fémoraux créant ainsi une inflammation.

Le symptôme principal du syndrome de l’essuie glace est une douleur de la partie externe du genou apparaissant après quelques kilomètres à la course à pied ou à vélo.

Ce syndrome apparaît très souvent lors de préparation à une course avec une augmentation de la charge d’entrainement.

La cause est généralement un affaissement de l’arche interne du pied appelé pied valgus pouvant être par l’usure de la chaussure de sport.

Nous faisons face à un phénomène inflammatoire local, les règles de diminution de l’inflammation s’appliquent ici.

Consulter un ostéopathe du sport à Paris pour déverrouiller le pied, la cheville, le genou, la hanche ou le bassin accélèrent aussi la guérison.

Vous retrouverez dans cette vidéo toutes les explications et conseils pour soulager un syndrome de l’essuie glace :

Douleur rotulienne

La rotule peut être source de douleur sur la partie avant et extérieure du genou à la course, à vélo, lors de squats ou en position assise prolongée.

Également appelée syndrome fémoro-patellaire, elle est provoquée par le frottement de la rotule sur la partie basse du fémur.

Les douleurs rotuliennes externe sont favorisées par le valgum du membre inférieur et les pieds plats.

Les traitements sont donc basés sur le renforcement des quadriceps en kinésithérapie, des semelles pour les pieds plats et l’ostéopathie pour la mobilité articulaire.

Douleur méniscale

Une lésion méniscale induit une douleur très localisée au niveau de l’interligne articulaire.

Le ménisque est une forme de coussin qui évite le frottement entre le fémur et le tibia.

Suite à des activités prolongées de compression de l’articulation, le ménisque peut se fissurer et être source de douleur.

Dans le cas d’une fissure du ménisque externe, la douleur est sur la partie latérale du genou augmentée lors de l’appuie au sol.

Le traitement le plus efficace pour soulager une douleur au ménisque est principalement la chirurgie.

Douleur interne du genou au sport

Une gêne à l’intérieur du genou durant l’activité sportive peut être provoquée par une tendinite de la patte d’oie ou une lésion méniscale.

Tendinite de la patte d’oie

Une tendinite de la patte d’oie est une douleur d’origine musculaire de la partie supérieure et médiale du tibia.

Les trois muscles pouvant être lésés sont le muscle semi-tendineux, le muscle gracile et le muscle sartorius

Le symptôme principale de la tendinite de la patte d’oie est une douleur et un gonflement de la partie interne du genou augmentée à l’activité sportive.

Une tendance du genou à partir vers l’intérieur en dynamique à la course ou à la marche favorise l’apparition de douleur.

Comme pour tout traitement de tendinite, l’objectif est de diminuer l’inflammation par de la physiothérapie et l’ostéopathie.

Douleur méniscale

Comme nous l’avons vu, une lésion du ménisque induit une douleur sans choc au niveau de l’interligne médiale de l’articulation.

En cas de lésion du ménisque interne, la douleur est sur la partie intérieure du genou augmentée au sport et en charge.

Le traitement le plus efficace pour soulager une douleur au ménisque est toujours l’opération.

Mal derrière le genou

Si vous avez une douleur derrière le genou lors de l’activité sportive vous pouvez souffrir des ischio-jambiers ou du triceps sural.

Dans le cas d’une douleur derrière la cuisse remontant dans la fesse, les ischio-jambiers sont surement lésés.

En revanche, si la douleur descend dans le mollet, les muscles du triceps sural sont surement atteints.

Dans ces deux cas le manque d’étirement est source de blessure.

De ce fait, en plus de soins en ostéopathie et kinésithérapie pensez à bien vous étirer régulièrement.

Douleur sur le devant du genou au sport

Une douleur devant le genou durant l’activité sportive est souvent d’origine rotulienne. Elles sont liées au frottement de la rotule sur les condyles du fémur.

Douleur de rotule

Comme évoqué dans notre article sur les douleurs de rotule elles peuvent siéger à plusieurs endroits.

Les douleurs sont souvent déclenchées lors de squats répétés, à la course à pied ou à vélo.

On décrit une douleur en pliant le genou pendant l’activité sportive.

N’hésitez pas à faire des étirements après le sport afin d’éviter toutes douleurs rotuliennes.

De plus il est préférable d’éviter les sports induisant des flexions répétées mais il est impératif pour autant de tonifier vos quadriceps.

En cas de persistance de la douleur, vous pouvez consulter ostéopathe ou un kinésithérapeute afin de vous soulager.

Douleur sous la rotule

Une douleur sous le genou en fléchissant la jambe est provoquée par ce qui est fréquemment nommée une “tendinite rotulienne”.

En réalité, c’est une douleur du tendon rotulien s’insérant sur la tubérosité tibiale antérieure.

Les flexions répétées sont la cause d’une tendinite du tendon rotulien par une inflammation de l’insertion basse du ligament sur le tibia.

Un blocage du pied, du tibia, de la hanche ou du bassin peuvent en être la cause.

Douleur au dessus de la rotule

L’apparition d’une douleur sur le dessus du genou lors de l’activité sportive est en règle générale liée aux quadriceps.

Une tendinite du droit antérieur se caractérise par une douleur sur la partie antérieure de la cuisse à l’effort.

Elle se manifeste majoritairement par des douleurs sur le devant de la cuisse lors de la flexion.

Cette douleur est liée soit à un problème de hanche, du bassin, d’un viscère ou à un problème d’étirement.

Douleur interne de la jambe à la course

La périostite tibiale est une inflammation de la face interne du tibia dûe à un remodelage osseux afin de répondre aux contraintes au sol.

C’est une douleur apparaissant à la course à pied, notamment lors que l’on augmente le nombre de kilomètres ou sa cadence de course.

Le symptômes principal de la périostite tibiale est une douleur de la partie interne de la jambe au sport.

Elle est causée par un pied valgus, c’est à dire qui part vers l’intérieur, et l’affaissement de la chaussure.

Le traitement de la périostite tibiale est basé sur l’application de glace et anti-inflammatoire.

Il est important de préciser que vous pouvez combiner ostéopathie, podologie et kiné afin d’augmenter la rapidité de votre guérison.

Douleur post-opératoire

En cas d’opération sur le membre inférieur votre plaque ou votre cicatrice peut être à l’origine de nombreuses gênes.

C’est pour cette raison qu’il est toujours important de compléter la rééducation en kinésithérapie par une prise en charge ostéopathique en post-opératoire.

L’intérêt est de libérer tous les blocages consécutifs au traumatisme opératoire et au choc.

Si vous souhaitez des conseils sur une douleur de cheville, une douleur à la course à pied, des conseils pour bien faire de la musculation ou la bonne façon de faire les abdominaux nous avons de nombreux articles sur le sujet.

Dans tous les cas de figure, votre ostéopathe du sport pourra vous aider par un traitement de normalisation du système musculaire et articulaire.

De plus il pourra vous aiguiller sur les exercices spécifiques à pratiquer.

Notre équipe sera ravie de vous répondre si vous avez des questions au 01.88.32.06.75.

Référence : http://myoactif.com/fr/