cicatrice opération conséquence adhérence douleurs ostéopathe solution

Suite à une opération chirurgicale les cicatrices peuvent être bénignes ou créer des adhérences cicatricielles.

En effet, après une opération on peut avoir l’impression d’une cicatrice qui tire ou qui gratte.

On peut également décrire un cicatrice rouge et boursouflée ou encore l’impression d’une inflammation.

L’adhérence correspond au fait que le corps se resserre et se fixe pour éviter que la plaie ne s’ouvre.

Mais avec le temps, elle adhère et induit des conséquences à type de cicatrice qui gêne, qui tire ou qui gratte.

Une cicatrice adhérente peut être à l’origine de conséquences secondaires telles qu’une infertilité, une  douleur du dos, de douleurs digestives, de tendinites ou encore d’une scoliose.

Le traitement d’une cicatrice douloureuse et dure peut se faire par un ostéopathe spécialisé en la décollant via des techniques adaptées.

Si vous avez des questions supplémentaires vous pouvez joindre un ostéopathe spécialisé au : 01.88.32.06.75.

Les conséquences d’une adhérence cicatricielle

Adhérence de cicatrice liée à une césarienne

Elle peut avoir 3 conséquences principales :

  • Une infertilité fonctionnelle par une adhérence sur l’utérus, la trompe ou sur l’ovaire.
  • Une cicatrice peut également être à l’origine de douleur pendant les rapports ou encore de douleur pendant les règles.
  • Des troubles digestifs, incluant notamment des ballonnements, la constipation ou encore certaines brûlures d’estomac.

Cicatrice adhérente dans l’enfance

Vous grandissez autour de cette zone restreinte en mobilité.

Sur une zone telle que l’épaule, le bras ou la jambe, il est très fréquent d’observer l’apparition de tendinites.

Ceci est dû à la rétractation de la peau ou de la gaine des muscles qui induit un frottement.

Le frottement provoque une inflammation de la gaine du tendon à l’origine des douleurs diffuses.

  • Vos os et vos muscles se constituent et se forment en s’adaptant à cette zone bloquée.
  • Il est par conséquent fréquent d’observer des scolioses au départ cicatriciel.

Cicatrice abdominale adhérente

Que l’opération chirurgicale soit pour une appendicite ou une péritonite une cicatrice adhérente peut induire de nombreux troubles digestifs.

En effet, les viscères étant des organes creux, ils sont encore plus sensibles aux déformations.

Une cicatrice peut provoquer une fermeture de la lumière de leurs orifices, et de ce fait retarder la progression des aliments.

Les symptômes peuvent donc aller du ballonnement, aux brûlures d’estomac mais aussi à l’occlusion intestinale.

Ceci est une liste non exhaustive, les cicatrices digestives peuvent avoir de nombreuses autres conséquences sur les douleurs lombaires.

De plus,  les opérations sur le thorax telles que les opérations du cancer du sein ou du cœur peuvent induire des douleurs cervicales avec des douleurs à l’épaule ou encore des douleurs dorsales.

 

Comment soigner une cicatrice adhérente ?

La kinésithérapie est adaptée en post-opératoire pour un travail sur le tissu cutané.

En revanche, un ostéopathe avec des techniques à type de palper-rouler, de décollement cicatriciel et musculaire sont fortement indiquées sur les conséquences au long court d’une cicatrice.

L’ostéopathie est très efficace sur les adhérences cicatricielles.

N’hésitez pas à contacter un ostéopathe pour cicatrice à Paris si vous avez des questions au 01.88.32.06.75.

références :