Plexus solaire

douleur plexus solaire

Le plexus solaire est un carrefour fondamental du système nerveux innervant les viscères.

Il est dénommé ainsi car il est constitué de nombreux rameaux neuro-végétatifs disposés en forme de soleil.

Nouvellement appelé plexus cœliaque, il est fréquemment source de douleur juste en dessous du sternum.

Ces douleurs abdominales sont souvent à type de crampes, de contractions, de blocage digestif ou de brûlures.

Le plexus est situé juste en avant des piliers du diaphragme collé au rachis et est en arrière de l’estomac et du pancréas.

Il a un rôle principal de relai dans la transmission de douleurs issues du pancréas.

Si vous souhaitez soulager des douleurs du plexus il est fortement indiqué de consulter un ostéopathe.

En effet l’ostéopathie viscérale par des manipulations sur le diaphragme, les viscères ainsi que sur le rachis permet d’atténuer efficacement ces troubles neuro-végétatifs.

Symptômes d’une douleur du plexus solaire

Les douleurs du plexus sont liées à un dérèglement du système nerveux contrôlant la digestion.

Symptômes cliniques :

Elles sont très symptomatiques et en règle générale favorisées par le stress mais aussi par certains aliments.

  • Douleur abdominale à type de crampe sous le sternum
  • Blocage digestif avec perte d’appétit
  • Brûlure d’estomac
  • Trouble respiratoire avec difficulté à inspirer profondément
  • Perception d’une boule ou d’un gonflement sous le sternum
  • Coup de poignard dans le ventre
  • Douleur du milieu du dos associée

N’hésitez pas à consulter un ostéopathe si vous présentez un de ces symptômes.

Stress et douleur du plexus

Il est très fréquent de dire j’ai une « boule au ventre » pour décrire la sensation d’être stressé. Cette notion est juste mais pourquoi ?

Comme nous allons le détailler plus bas dans notre article cela se justifie par l’innervation du plexus cœliaque.

En effet il est innervé de manière directe (c’est à dire sans relai neuronal) par un nerf nommé le nerf vague ou nerf crânien X.

Eh oui, un nerf qui part directement du crâne pour innerver votre plexus ! C’est pour cette raison qu’une émotion stressante peut se répercuter directement par une douleur abdominale.

description anatomique plexus solaire
Source image : Wikipédia

De plus ce nerf a pour pour rôle de :

  • Favoriser la sécrétion d’enzyme ce qui augmente l’acidité de l’estomac
  • Mais surtout il ferme les sphincters digestifs dont notre pylore (qui est en regard du plexus) à l’origine du gonflement abdominal

C’est pour cette raison qu’une stimulation de stress se répercute facilement par le fait d’avoir la boule au ventre.

Plus d’info dans notre article dédié au stress et aux douleurs chroniques.

Rôle du plexus solaire

Le plexus solaire est donc un relai du système nerveux permettant la régulation du fonctionnement du système digestif.

Il a pour rôle d’alterner la sécrétion des enzymes digestives mais aussi de gérer le stockage et la récupération des nutriments.

innervation plexus coeliaque
source : 3B scientific

Cette régulation se fait par l’alternance entre le système ortho-sympathique et para-sympathique.

Innervation parasympathique issue du nerf Vague (x)

C’est le rameau du X droit qui longe la face dorsale de l’œsophage et qui se finit au niveau du plexus solaire.

Il a pour fonction de favoriser la digestion en relâchant les sphincters digestifs et d’augmenter la sécrétion des enzymes digestives.

En revanche le rameau gauche part de la partie antérieure de l’œsophage et se ramifie à la petite courbure de l’estomac et non au plexus.

Innervation orthosympathique

L’innervation orthosympathique est formée par les rameaux nerveux issus de la 6e dorsale à la première lombaire :

  • Nerf grand splanchnique innervé par le 7e, 8e, et 9e rameaux dorsaux
  • Le Nerf petit splanchnique innervé par le 10e et 11e rameaux dorsaux
  • Nerf splanchnique inférieur issue de la 12e dorsale
  • Nerf phrénique issu des cervicales
position anatomique plexus solaire

De son côté il intervient après la phase de digestion afin de permettre la récupération des nutriments suite à leur dégradation.

Il permet donc la fermeture des sphincters, l’activation des systèmes de stockage et donc la diminution de la sécrétion des enzymes digestives.

C’est un groupement de quatre ganglions :

  • Ganglion semi-lunaire
  • Ganglions aortico-rénaux
  • Ganglion mésentérique inférieur
  • Ganglion mésentérique supérieur
plexus solaire innervation
source : http://www.anat-jg.com

Soulager douleur du plexus

Comme nous l’avons vu, pour soulager une douleur du plexus cœliaque il est vivement indiqué de consulter un ostéopathe.

En effet le traitement en ostéopathie inclut dans un premier temps une évaluation précise des zones verrouillées suivie d’un examen du diaphragme, des densités abdominales mais aussi de la mobilité articulaire du rachis et du bassin.

Traitement local du plexus solaire

Afin de savoir pourquoi votre plexus est bloqué, il convient dans un premier temps d’examiner manuellement ce qui se passe.

De ce fait la palpation de la densité abdominale est primordiale afin d’évaluer le plan de traitement et sa durée.

traitement plexus solaire

Secondairement il est important d’analyser sa mobilité par rapport aux viscères environnant et au diaphragme.

En effet le plexus réagit aux stimulations mécaniques et neuronales de l’estomac, du foie mais surtout du pancréas dont il est le relai sensitif principal.

De plus les piliers du diaphragme sont le support majeur du plexus; de ce fait son altération impacte également son fonctionnement.

L’ostéopathe cherchera donc dans un premier temps à relâcher et à libérer l’ensemble de ces structures afin de soulager localement les contractions du plexus.

Dans ce cas les techniques sont dites myo-fasciales et viscérales afin de travailler directement sur le plexus.

Traitement neuro-végétatif du plexus

Le traitement sur le système végétatif peut quant à lui se faire en normalisant le système nerveux orthosympathique et parasympathique :

Action sur le nerf vague

Pour travailler sur le nerf vague l’ostéopathe à deux bras de levier :

Soit par une approche myo-fasciale afin de mobiliser le nerf vague sur son trajet intra-thoracique le long de l’œsophage.

Soit par des mobilisations cervicales au niveau de son trajet descendant du crâne.

Vous pouvez visualiser sur le lien ci-dessous comment l’ostéopathe agit sur les cervicales :

Action sur le système sympathique

Pour avoir un impact sur le système orthosympathique, le bras de levier principal est le rachis.

Pour se faire, l’ostéopathe mobilise les articulations correspondant à l’innervation du plexus solaire.

Comme nous l’avons vu précédemmant, il est donc primordial de mobiliser les dorsales allant de la 6e à la 12e thoracique.

Le but est d’agir sur les ganglions positionnés juste en avant de la colonne vertébrale afin d’éviter qu’ils ne déchargent trop fréquemment.

Les techniques sont donc articulaires et peuvent être à type de mobilisations douces ou à hautes vélocités.

Les réactions sont immédiates et aboutissent à un relâchement rapide du plexus.

Rassurez-vous, les techniques sont douces, sans douleur et chaque ostéopathe s’adapte à votre âge et à vos antécédents.

N’hésitez pas à contacter un de nos ostéopathes grâce à notre réseau disponible 7 jours sur 7 :

Source :