Douleur au poignet

Une douleur au poignet peut être nerveuse ou musculaire sous forme de tendinite, mais peut aussi en cas de chute, être osseuse, articulaire, ligamentaire ou encore vasculaire.

Le poignet est une articulation reliant le bras à la main et permettant d’assurer les mouvements de flexion/extension, d’inclinaisons mais aussi de rotations.

C’est une articulation étroite qui relie les huit os du carpe à l’extrémité inférieure des 2 os de l’avant-bras (le radius et le cubitus) par de multiples ligaments.

Le contrôle des mouvements et de la sensibilité du poignet est réglé par des nerfs issus de la région cervicale. De ce fait les nerfs peuvent faire mal au poignet et aux doigts au repos.

De plus, de part son fonctionnement et son positionnement, il est fréquent d’avoir une douleur du poignet sans traumatisme apparaissant à la musculation ou en s’appuyant dessus.

Toujours sans traumatisme une tendinite au poignet peut quant à elle être présente sur la partie externe du poignet et sur le pouce en cas de ténosynovite de De Quervain .

En revanche devant une douleur interne au poignet le diagnostique de tendinite du muscle cubital postérieur est évoqué.

En cas de chute il préférable de consulter votre médecin et de faire une radio.

Par contre il est indiqué de soigner une douleur chronique telle qu’une tendinite au poignet par un ostéopathe spécialiste et par un kinésithérapeute.

Vous pouvez contacter un ostéopathe spécialisé du membre supérieur en ligne ou directement au 01.88.32.06.75.

 

Voici une vidéo vous présentant l’anatomie du poignet :

 

Douleur au poignet sans traumatisme

Les principales douleurs du poignet, hormis un traumatisme direct, sont les tendinites, les douleurs musculaires, les kystes synoviaux, les doigts à ressauts ou encore les atteintes nerveuses.

Tendinite du poignet

Une tendinite du poignet apparait fréquemment au cours d’activités sportives ou de sollicitations excessives dans certains métiers.

En effet, la position superficielle des muscles, des gaines et les nombreuses surfaces de glissement sont à l’origine de la fragilité de ses tendons.

Les tendons sont source de lésions intra-tendineuses car ils sont, comme pour une tendinite de l’épaule, très peu vascularisés.

Cette faible vascularisation est aussi ce qui explique le temps de réparation de ces lésions.

Les différentes formes de tendinite au poignet sont :

tendinite poignet au sport

Symptômes d’une tendinite du poignet 

Les symptômes d’une tendinite au poignet sont en fonction du tissu atteint :

  • Douleur externe du poignet et douleur du pouce  avec irradiation sur l’avant bras pour la ténosynovite de De Quervain (recrudescence dans les activités ménagères et chez les musiciens)
  • Une douleur sur le dessus du poignet et à la flexion du poignet en cas de tendinite des extenseurs du carpe
  • Douleur devant le poignet, en serrant des objets ou en amenant le poignet en extension pour une tendinite des fléchisseurs du carpe
  • Doigt recroquevillé sur lui même pour la maladie de Dupuytren

Le diagnostique de tendinite est posé et validé grâce à une échographie ou une IRM.

 

Comment soigner une tendinite du poignet ?

De nombreux traitements naturels existent pour traiter une tendinite au poignet.

 

Le repos pour soulager une tendinite du poignet

Le traitement est en grande partie conservateur avec du repos et une attelle pendant 2 à 8 semaines selon l’atteinte.

Le temps de traitement peut être assez long mais peut être accéléré par une prise en charge pluridisciplinaire en kinésithérapie et ostéopathe.

 

L’ostéopathie pour soigner une tendinite au poignet

L’ostéopathe spécialiste du poignet va libérer le ou les blocages articulaires qui créent, amplifient ou maintiennent la lésion.

En effet un blocage du poignet mais aussi du coude ou de la main, par le biais des attaches musculaires et des aponévroses, peut être un facteur de tendinite.

Le but de l’ostéopathe pour soulager une tendinite est de travailler sur la cause mécanique d’apparition de la pathologie inflammatoire.

Le complément kiné pour le traitement local est indispensable.

 

La kinésithérapie pour soigner une tendinite au poignet

Le kinésithérapeute va permettre de diminuer la tendinite en diminuant l’inflammation localement.

En plus du repos et de l’ostéopathie un traitement de drainage vasculaire kiné vous soulagera efficacement.

Le secret d’un rétablissement complet est une correction du geste sportif à l’origine de la douleur associée à une amélioration des apports alimentaires.

 

douleur au poignet tendinite

Les doigts à ressaut

Si lorsque vous fléchissez les doigts vous ressentez un clac, c’est sûrement un doigt à ressaut.

Le craquement ou clac des doigts n’est pas grave, en revanche il peut induire à la longue une bursite ou tendinite.

Les grimpeurs ont souvent ce type de douleurs.

 

Kystes synoviaux

Les kystes synoviaux sont des boules qui apparaissent sur la partie supérieure du poignet (face dorsale).

Ils sont généralement peu douloureux mais peuvent induire des blocages articulaires.

Ils apparaissent suite à des mouvements répétés ou à un traumatisme.

La mobilisation par un ostéopathe peut le réduire. En cas d’échec la chirurgie peut être envisagée.

 

Douleur au poignet d’origine nerveuse

Les sensations de picotement des doigts ou de perte de force sont des douleurs nerveuses du poignet.

Il est innervé par 3 nerfs, le nerf radial, médian et cubital. Ils contrôlent chacun un partie bien précise du poignet.

On évoque souvent le canal carpien en cas de douleurs dans les 2 doigts du milieu.

Les douleurs nerveuses sont liées à des compressions nerveuses au niveau du poignet, du coude mais aussi de l’épaule ou encore des cervicales.

En cas de douleur cervicale associée on parlera alors de névralgie cervico-brachiale.

 

Douleur au poignet avec traumatisme

En cas de traumatisme, si vous êtes dans l’impossibilité de bouger votre poignet, vous avez sûrement une entorse, une fracture ou une luxation.

Avant toute consultation chez votre ostéopathe, une radio est vivement conseillée.

 

Douleur au poignet traumatique

Entorse du poignet

Les entorses sont principalement sur l’articulation scapho-lunaire ou radio-cubitale.

Les principaux symptômes sont la douleur à la mobilisation, des sensations de blocage ou encore un claquement.

L’immobilisation peut aller jusqu’à 4 à 6 semaines.

Une fois l’immobilisation terminée, il est vivement conseillé de consulter un ostéopathe spécialisé ainsi qu’un kinésithérapeute.

 

Luxation

Les luxations sont surtout péri-ulnaires postérieures.

Le temps d’immobilisation plâtrée est de 10 jours en flexion puis peut durer 21 jours en rectitude.

Le diagnostique est fait à la radiographie.

Une rééducation par kinésithérapie est primordiale avant une consultation en ostéopathie.

 

Fracture

La fracture du poignet est souvent observée en cas de chute sur le poignet.

Vous ne pouvez plus mobiliser votre poignet en cas de fracture, avec un gonflement et un hématome d’apparition rapide.

La fracture de la partie inférieure du radius appelée fracture de Pouteau-Colles est la plus classique.

La fracture du scaphoïde, (qui peut être modérément douloureuse) est toujours recherchée.

Le diagnostique est posé à la radio, un temps de 6 semaines de consolidation plâtrée est obligatoire avant une éventuelle opération en cas de fracture déplacée.

 

Si vous souhaitez nous poser des questions vous pouvez joindre un ostéopathe à Paris de notre équipe au 01.88.32.06.75.

Référence : bursite