Éviter les chute du Sénior

D’après l’ O.M.S, on entend par chute un événement à l’issue duquel une personne se retrouve sur le sol ou toute autre surface située à un niveau inférieur à celui où elle se trouvait précédemment.

La chute est un symptôme qui traduit une défaillance de la fonction d’équilibre et un trouble d’adaptation à l’environnement.

Ces sur ses symptômes que votre ostéopathe pour douleur de dos peut vous aider.

 

Les causes de chute de sénior

  • Vieillissement physiologique : normal, hétérogène, continu et variable d’un individu à l’autre.
  • Vieillissement pathologique : maladie neurologique dégénérative (Parkinson, Alzheimer), séquelles d’AVC…

Avec le vieillissement, le corps se modifie (baisse de la qualité tissulaire et osseuse, arthrose, ostéoporose, douleurs de dos, fonte musculaire…) ce qui retentit sur la posture et les fonctions (modification de la marche qui est plus lente et avec de plus petits pas, présence d’oscillations du corps plus fréquentes, baisse de l’autonomie, troubles cognitifs, troubles digestifs).

La modification de la posture se fait (autre que par le vieillissement des structures musculo-squelettiques), par une diminution de l’acuité visuelle et auditive ainsi que du champ visuel. De plus, une baisse du temps de réaction et de la sensibilité proprioceptive modifie aussi l’adaptation posturale.

De fait, c’est dans ce cadre, que votre ostéopathe à Paris peut aider au maintien de l’autonomie de vos proches.

 

Comment limiter les chutes des séniors

Facteur favorisant les chutes des séniors

Les facteurs précipitant le vieillissement et favorisant les chutes du sénior sont de deux ordres.

  • Médicaments (plus de 4 médicaments quotidiens dont les psychotropes)
  • Hypertension oculaire +++ (glaucome…) : les anti-hypertenseurs, les antidépresseurs, L-dopa…
  • Hypoglycémiants, troubles métaboliques, de rythme et de conductions
  • Pathologies Neurologiques, Cardiovasculaires, Vestibulaires (vertiges), Métaboliques (hyponatrémie) ou Infectieuses
  • l’environnement
  • Isolement, changement d’environnement
  • Habillement et chaussures
  • Éclairage insuffisant
  • Mobilier inadapté : trop bas (lit, fauteuil)
  • Obstacles : tapis, sol glissant, marches, fils électriques
  • Animaux domestiques
  • Le danger de l’extérieur…

Les conséquences des chutes

  • Traumatiques (fracture du col du fémur, la plus fréquente, traumatisme crânien, lacérations et douleurs).
  • Psychologique (perte de confiance en soi avec comme conséquence l’isolement et la sédentarité, perte d’autonomie).

Les séquelles de chutes (physique ou psychologique) peuvent favoriser la récidive, accélérer le vieillissement ce qui peut entrainer un cercle vicieux dégénératif de la santé de la personne âgée.

La cause physique prend une part prépondérante dans le traitement et la prévention des chutes. C’est pourquoi il est important de consulter un ostéopathe à Paris qualifié pour une prise en charge au plus tôt.

Une prise en charge préventive par un ostéopathe à Paris est donc essentielle.

activité sénior marche

 

Le but de la prévention des chute du sénior

La prévention des chutes est le plus souvent basée sur une prise en charge pluridisciplinaire (avec le médecin traitant, ostéopathe, pharmacien, infirmière, kinésithérapeute, podologue..).

La consultation d’ostéopathie commence toujours par un échange et un examen clinique précis afin de rechercher des antécédents de chutes (leurs causes et séquelles) ainsi que d’évaluer la fonctionnalité d’équilibre. Cela nous permettra d‘évaluer l’état de santé et le risque de chute. Cette évaluation permet de classer la personne dans 3 groupes différents :

  • Les personnes en bonne santé (aucun facteur de risque)
  • Les personnes fragiles (facteur de risque modéré)
  • mais aussi les personnes en institution (facteur de risque élevé)

Dans tous les cas, la prise en charge par un ostéopathe à Paris permettra de :

  • Traiter les désordres structurels musculo-squelettiques souvent source de douleurs (cervicalgie, lombalgie, douleur de hanche et/ou de pied) et cause parfois de désordres métaboliques (circulatoire par exemple).
  • Inclure la posture afin qu’elle soit le plus équilibrée possible pour une autonomie et mobilité physique optimales.
  • Mais aussi le trouble viscéral fonctionnel (reflux gastrique, ballonnement, troubles du transit, troubles de la miction).
  • Évaluer en première attention les besoins de soins complémentaires en pluridisciplinaire (bilan par le médecin traitant, prise en charge par un kinésithérapeute, podologue…)
  • Donner des conseils adaptés : pour l’entretien physique (étirement spécifique du dos, gym douce, tai chi, natation…) et psychologique de votre corps, pour l’alimentaire, pour le contrôle de l’environnement (habitat, ergonomie) et enfin des conseils en cas de chutes (comment se relever, moyen pour alerter).

Le but de la prise en charge pluridisciplinaire

  • Correction des déficits neuro-sensoriels
  • Traitement postural du corps
  • Attention aux pieds… et aux chaussants
  • Conseils nutritionnels
  • Prévention ou traitement : carence en vitamines ou calcium
  • Traitement anti-ostéoporotique en cas d’ostéoporose avérée
  • Allègement thérapeutique, correction des risques iatrogènes +

Vous l’aurez compris la prise en charge doit être spécifique à la personne mais très globale dans la compréhension de l’état de santé de celle-ci.

Alors n’hésitez pas à consulter l’équipe, un ostéopathe pour une prise en charge adaptée ou pour un bilan préventif au 01.88.32.06.75.