Syndrome du piriforme

Syndrome du piriforme

Le syndrome du piriforme correspond à une contracture du muscle pyramidal pouvant être source d’une sciatique tronquée.

Les signes typiques sont une douleur dans la fesse en position assise ou en station debout prolongée.

La contraction du muscle piriforme peut être à l’origine d’un pincement du nerf sciatique lors de son passage derrière la hanche.

Il est de ce fait très fréquent de ressentir, en plus d’une fessalgie, une irradiation derrière la cuisse, derrière le genou ou dans le mollet.

L’étirement du muscle combiné à un ajustement articulaire de l’articulation sacro-iliaque et de la hanche en ostéopathie permet une résorption totale des douleurs.

Vous pouvez trouver 7 jours sur 7 un ostéopathe spécialisé à Paris grâce à notre réseau :

Symptômes

Les symptômes d’un syndrome du piriforme sont très caractéristiques et peuvent induire une sciatique tronquée:

  • Douleur dans la fesse en position assise
  • Douleur à type de sciatique dans la cuisse et la jambe
  • Irradiation à l’arrière de la cuisse, derrière le genou voire dans le mollet
  • Douleur du bassin apparaissant pendant la grossesse
  • Soulagement de la douleur à l’étirement du muscle
  • Diminution de la douleur en position allongée

Causes syndrome du piriforme

Comme nous l’avons évoqué le syndrome du piriforme est du à une contracture du muscle pyramidal provoquant une sciatalgie.

Ce pincement nerveux est très fréquent car le nerf sciatique passe en plein dans le chef musculaire du muscle.

anatomie syndrome du piriforme
Source : msdmanuals.com

Ce muscle est très fréquemment sollicité pour horizontaliser le sacrum en réponse à une forte cambrure ou à des flexions répétées du tronc.

Il est aussi abducteur de la cuisse lorsque la hanche est en flexion à plus de 90°, mais peut aussi être rotateur interne ou externe selon la position de la hanche.

Concrètement ce muscle est extrêmement sollicité sur tous les mouvements du tronc et de la hanche c’est ce qui explique sa contracture fréquente.

Il est à noter que sur le plan ostéopathique cette contraction du muscle piriforme est majorée par un éventuel blocage de l’articulation sacro-iliaque de la hanche ou par douleur référée d’origine viscérale.

Traitement syndrome du piriforme

Le soulagement d’une contracture du muscle piriforme est obtenu par un étirement spécifique combiné à un traitement du bassin en ostéopathie.

Traitement ostéopathique

Le traitement ostéopathique est indispensable pour éviter la récidive des douleurs, les blocages du rachis et du bassin.

Une position antérieure de l’articulation sacro-iliaque homolatérale est souvent retrouvée comme cause de la contracture.

De plus une hyper-lordose (ou forte cambrure lombaire) est également un facteur aggravant.

traitement des lombaires et du bassin en ostéopathie

Les maux de ventre tels que les douleurs pendant les rapports, les douleurs menstruelles, les ballonnements et la constipation sont aussi des éléments amplifiant les douleurs.

C’est pour cette raison que pour relâcher le muscle durablement il est indispensable de corriger le bassin mais aussi de traiter les lombaires adaptatives.

Étirement du piriforme

Comme décrit dans notre article sur les exercices pour sciatique, l’étirement du piriforme s’effectue en :

  • Position allongée sur le dos
  • Prendre le genou du côté de la douleur au niveau de la face externe du genou opposé
  • Avec la main du côté du piriforme douloureux on empaume le genou
  • Effectuer une pression latérale sur le genou jusqu’à sentir un étirement dans la fesse
  • Maintenir l’étirement pendant 30 secondes puis on gagne en traction latérale sur le genou
  • Continuer l’exercice sur le piriforme jusqu’à ne plus sentir de tiraillement dans la fesse
étirement piriforme

Si vous avez des questions ou si vous cherchez un ostéopathe spécialisé à Paris n’hésitez pas à nous contacter :

Source : Médecine du sport