Périostite tibiale

La périostite tibiale est une inflammation de la face interne du tibia à l’origine d’une douleur de la partie interne de la jambe.

C’est une douleur apparaissant à la course à pied, notamment lors que l’on augmente le nombre de kilomètres ou sa cadence de course.

L’inflammation est dûe à un remodelage osseux du tibia pour répondre aux contraintes mécaniques engendrées par le poids du corps.

Elle est liée au fait qu’il n’y pas de muscle de soutien sur la partie interne du tibia.

La périostite tibiale rentre dans la catégorie des douleurs du membre inférieur pouvant être soulagées par l’ostéopathie complétées à la kinésithérapie et aux semelles orthopédiques.

En cas de douleur invalidante vous pouvez consulter un ostéopathe spécialisé sur notre site au 01.88.32.06.75 ou directement en ligne :

Symptômes de la périostite tibiale

Il est important de rappeler que c’est une pathologie inflammatoire de l’os.

De ce fait les symptômes de la périostite tibiale sont :

  • La douleur est sur la partie interne du tibia et inférieure de la jambe
  • Si vous avez mal sur le tibia au début de la course, aux sauts et aux reprises d’appuis.
  • Une diminution de la douleur au repos
  • Apparition de la douleur en cas d’augmentation importante de la charge d’entrainement
  • Un léger empattement douloureux et palpable sur la face interne du tibia

Voici donc l’ensemble des symptômes typiques; en revanche le diagnostic sera précisé par radiographie, scanner, IRM, ou scintigraphie.

Causes d’une périostite tibiale

Comme pour le syndrome de l’essuie glace, la dynamique du pied est primordiale.

En effet, la périostite tibiale est liée elle aussi à un pied valgus, c’est à dire qui part vers l’intérieur.

Par l’augmentation de la charge sur le tibia, le surpoids est également un facteur aggravant.

Le problème est qu’il n’y a pas de muscle sur la partie interne du tibia.

Il n’y a donc pas de muscles qui permettent de résister aux contraintes vers l’intérieur induites par les appuis au sol répétés lors de la course à pied.

De ce fait, en cas de pied valgus, les contraintes mécaniques de votre poids du corps sont orientées en dedans.

Sans muscle, le tibia a donc pour seule solution de se renforcer afin de résister à cette contrainte.

Il s’en suit une inflammation réactionnelle de densification l’os.

N.B : N’augmenter pas trop brutalement votre entrainement de course afin d’éviter l’apparition de ce type de blessure.

Traitement de la périostite tibiale

Comme nous l’avons évoqué elle est d’origine inflammatoire, son traitement sera donc basé sur une diminution de l’inflammation et une décharge mécanique du tibia.

De ce fait, les solutions pour soulager une périostite tibiale est :

  • Application de glace sur le tibia
  • Anti-inflammatoire par application cutanée
  • Consulter un podologue pour entretenir et favoriser le dynamisme de la partie interne du pied
  • Kinésithérapie pour vous aider à drainer l’inflammation localement et continuer les exercices de renforcement
  • Consulter un ostéopathe du sport pour déverrouiller le pied, la cheville, le genou, la hanche ou le bassin.
  • Renforcement musculaire de l’arche interne du pied

Vous pouvez prendre rendez-vous avec un ostéopathe spécialisé de notre réseau directement en ligne ou au 01.88.32.06.75.

Vous avez donc la liste de ce que vous pouvez faire pour soulager l’inflammation du périoste du tibia.

Il est important de préciser que toute ces thérapies sont complémentaires, les combiner permet d’augmenter la rapidité de guérison.

Si vous souhaitez vous informer sur la différence entre kiné et ostéopathe vous retrouverez ces informations sur notre site.